Non classé·Séries

WandaVision : Le pari réussi des Marvel Studios sur Disney +

Le dernier épisode de la série WandaVision est sorti ce vendredi sur Disney+. J’ai attendu 9 semaines pour ce moment, afin de profiter de la série en regardant tout d’un seul coup. J’ai tellement dévoré les épisodes que j’ai décidé de vous partager mon avis.
Spoiler Alert : Dans cet article, je vais évoquer les moments clés de l’histoire. Donc, si vous n’avez pas encore vu la série (et que vous souhaitez la regarder), je vous déconseille de poursuivre la lecture.

Je suis fan de séries Marvel de Netflix, c’était donc avec impatience que j’attendais la première série Marvel sur Disney+, surtout que celle-ci s’inscrit officiellement dans le Marvel Cinematic Universe (MCU). Drôle, originale et innovante, WandaVision est une véritable réussite et représente bien plus qu’une simple série de Super-Héros.
L’histoire se situe après les évènements d’Avengers : Endgame, et suit Wanda Maximoff et Vision, un couple de super-héros, vivant dans une banlieue idéalisée. Peu à peu, ils soupçonnent que tout n’est pas ce qu’il paraît être…

  • Une stratégie Disney+ qui fonctionne

Diffusée sur la platforme de streaming de Disney+, la mini-série est accessible sur n’importe quel appareil à n’importe quel moment. Cependant, la disponibilité des épisodes suit une logique de diffusion pareille à celle des chaînes linéaires. En sortant un épisode par semaine, Disney+ créé un véritable rendez-vous avec son audience. Cette programmation a déjà été mise en place par Disney sur ses autres séries, notamment The Mandalorian. C’est une stratégie qui s’est montrée payante et qui a contribué au succès de la série. Chaque semaine, les fans ont pu discuter du dernier épisode et partager leurs théories sur la suite possible des événements. On a pu constater sur internet la montée en puissance du programme à chaque sortie d’un nouvel épisode, notamment avec le buzz autour de la chanson (hilarante) révélant la méchante de la série, Agatha Harkness, sous son vrai visage: Agatha All Along. En plus de faire parler de la série, de créer du traffic qui contribue à sa notoriété, cela permet aussi à Disney de retenir ses abonnés plus longtemps sur sa plateforme. Une tendance que l’on commence à voir de plus en plus sur d’autres plateformes comme Amazon avec The Boys, et même Netflix avec Riverdale ou encore Snowpiercer (bien que cela ne concerne pas ses séries originales). A mon plus grand dam, car je suis plutôt une adepte du binge-watching. Je préfère attendre que tous les épisodes soient sortis pour les regarder d’un coup (merci Netflix !).

  • À la frontière du streaming, de la télévision et du cinéma

Disponible en streaming, WandaVision s’inspire de la télévision et impactera la franchise au cinéma. Au-delà de sa diffusion hebdomadaire rappelant les rendez-vous du prime time télévisuel, il s’agit d’une série de Super-Héros qui mêle des éléments de sitcoms américaines cultes. La série rend hommage à l’histoire de la télévision en faisant référence aux comédies classiques des années 1950 à aujourd’hui. Un hommage jusque dans le format car les épisodes sont relativement courts, environ 30 minutes, sauf pour les derniers épisodes qui durent plutôt autour de 45-50 minutes. On retrouve de nombreuses références à des séries comme : I Love Lucy, The Dick Van Dyke Show, Ma Sorcière Bien Aimée, Full House, Malcom, Modern Family, etc. avec des génériques de début tout aussi comiques et bien réalisés. Un format qui rend l’histoire d’autant plus prenante, et une pointe d’humour qui rend le côté dramatique de ce que traverse Wanda d’autant plus touchant.

Tout comme lors de la diffusion des séries à la télé, des fausses pubs amusantes viennent rythmer la plupart des épisodes. On comprend rapidement que ces publicités représentent l’inconscient de Wanda, son passé et ses traumatismes. C’est confirmé dans l’épisode 8, lorsque Agatha emmène Wanda revivre des moments-clés de son passé afin de comprendre d’où vient son pouvoir dans le but de lui voler. Lors d’un retour dans son enfance, on voit que Wanda était fan de sitcoms, et en regardait souvent avec sa famille. On voit les DVD des séries qui lui ont servi d’inspiration à la création de sa propre réalité, celle qu’elle rêvait de vivre.

  • Comment WandaVision plante le décor des futurs films Marvel

Wanda Maximoff devient Scarlet Witch et nous emmène tout droit en direction du Multivers.
Avec un nouveau costume et son nom de super-héros officiellement prononcé, elle devient l’héroïne la plus puissante du MCU puisque la Sorcière Rouge est présentée comment étant plus forte que le Sorcier Suprême (a.k.a Doctor Strange). Une des fausses pubs présente un anti-dépresseur appelé Nexus. Cela peut faire référence au Nexus de toutes les réalités (Nexus of All Realities) qui est un portail qui relie les différentes dimensions mystiques et univers parallèles existants ou bien aux Nexus Beings, des êtres ultra-puissants qui peuvent influer sur l’avenir de l’univers. Ces êtres représentent des éléments centraux pour leurs réalités respectives et sont cruciaux pour la cohérence et la stabilité du multivers. Ils sont surveillés par l’Autorité de Variation du Temps. Cette même organisation qui est présentée dans la bande-annonce de Loki, autre série Marvel à venir sur Disney+. Dans les comics, Wanda est un Nexus Being. La seconde scène post-générique qui nous montre une Wanda préparant son thé pendant que sa projection astrale étudie le grimoire Darkhold, à la manière de Doctor Strange, confirme que WandaVision est un préquel aux évènements du prochain film du magicien : Doctor Strange and The Multiverse of Madness (et son titre très éloquent). D’autant plus que le président des Marvel Studios, Kevin Feige a bien précisé qu’il n’y aurait pas de saison 2 à WandaVision.

Les autres personnages amorcent leurs futures aventures cinématographiques.
Que va devenir Vision ? Il pose lui-même la question à Wanda avant de disparaître. Lors de sa bataille philosophique avec le White Vision (la version reconstruite par Hayward), Vision lui a transféré ses souvenirs. Même s’il a récupéré sa mémoire, White Vision aura-t-il aussi retrouvé ses émotions ?
Les aventures spatiales de Monica Rambeau à suivre dans Captain Marvel 2 ? La fille de Maria Rambeau, la meilleure amie de Carol Danvers, présentée dans Captain Marvel vient d’acquérir des super-pouvoirs en traversant plusieurs fois le Hex (la barrière magique de Wanda). Dans la première scène post-générique de l’épisode, Monica rencontre une Skrull qui lui explique que Nick Fury l’attend dans l’espace. En plus des retrouvailles sous tension avec Captain Marvel, Monica pourra ainsi apprendre à maitriser pleinement ses pouvoirs.
La docteure Darcy Lewis, qu’on a déjà pu voir dans les films Thor, pourrait également revenir dans le prochain film Thor : Love and Thunder.
Agatha Harkness, retransformée en Agnès par Wanda, pourrait-elle revenir ? Il ne serait pas étonnant de la revoir, peut-être en tant que mentor de Wanda pour lui apprendre la magie comme elle le suggère dans la série.

  • Mutant or not Mutant

Même une série réussit n’échappe pas aux petites déceptions. Comme de nombreux fans, j’ai été déçue par l’apparition de Pietro Maximoff. Il est clairement révélé dans l’avant-dernier épisode que Wanda et Pietro Maximoff avaient déjà leurs pouvoirs lorsqu’ils étaient enfants avant d’être recrutés par l’Hydra. L’organisation terroriste aurait alors simplement aidé à les déclencher plus vite. Cela aurait pu donc ouvrir la porte aux mutants et donc à l’intégration des licences appartenant à la Fox (X-Men, les 4 Fantastiques) dans le MCU.
L’apparition de Pietro joué par Evan Peters, l’interprète de Quicksilver version X-Men/Fox, pouvait donc confirmer un rapprochement des univers. Malheureusement, il est révélé que le faux Pietro, n’est autre qu’un habitant de Westview manipulé par Agatha, et qu’il s’appelle en réalité Ralph Bohner. Ainsi, se sont envolés tous les espoirs de voir débarquer les mutants dans le MCU.
Selon moi, ça ne peut pas être si simple que cela. Marvel auraient-ils vraiment décidé de faire de ce caméo tant attendu, un simple clin d’œil au risque de décevoir les fans ? J’en doute vraiment. Au début de la série, l’agent du FBI Jimmy Woo, personnage déjà vu dans Ant-Man And The Wasp, parle d’un témoin sous protection pris au piège dans la ville. Je pense que Ralph Bohner est ce fameux témoin sous protection. Et si Ralph Bohner n’était pas son vrai nom mais une nouvelle identité car sous protection fédérale ? Se pourrait-il qu’il soit quand même le Peter Maximoff de la saga X-Men qui se serait retrouvé dans l’univers du MCU ? En tout cas, je reste convaincue par cette théorie (celle que j’ai décidé de garder dans ma tête pour minimiser ma déception). Mais il pourrait aussi s’agir d’un autre personnage (vilain ?) qui se dévoilera davantage prochainement dans d’autres films ou séries. De quoi nous laisser impatients de la suite…

Outre Doctor Strange, un autre film Marvel qui devrait être fortement impacté par le Multivers sortira prochainement au cinéma. Il s’agit de Spider-Man : No Way Home. Nous aurons forcément droit à une présentation du multivers dans ce film. Là encore, le titre est plutôt éloquent. Quant à une apparition de nos deux précédents Spidey incarnés par Tobbey Maguire et Andrew Garfield, j’en reste persuadée (laissez-moi encore rêver un peu). Tout comme pour le caméo de Quicksilver, Marvel vont-ils vraiment faire revenir les précédents acteurs des vilains, Doctor Octopus et Electro, induisant la présence de plusieurs Spider-Man au risque décevoir les fans ? Quicksilver n’a pas la popularité de Spider-Man alors oser décevoir les fans d’un personnage aussi fort que Peter Parker me paraît trop risqué, même pour le mastodonte qu’est Marvel/Disney.

  • Peut-on suivre la série si on n’est pas familier de l’univers Marvel ? 

La série peut totalement être regardée par des non-fans de Marvel. Ne pas connaître les films Marvel ne vous n’empêchera pas de suivre WandaVision. La série est avant tout l’histoire d’un couple de super-héros qui essayent de vivre une vie normale, d’une jeune femme qui pète les plombs engendrant une perte de contrôle et libérant un pouvoir surpuissant. Au-delà du fantastique et des super-héros, la série touche à des thèmes bien plus universels : la santé mentale, la dépression, le deuil, l’amour, etc. Et le format sitcom est divertissant.
Cependant, la série risque de ne pas être appréciée à sa juste valeur surtout que WandaVision lance la phase 4 du MCU. Pour bien comprendre le personnage de Wanda, sa complexité et son développement, je pense qu’il est utile de connaître le contexte et l’univers dans lequel elle a évolué, au risque de passer à côté de certains éléments de l’histoire, des nombreuses références et de caméos…

Outre l’écriture, la production et la stratégie de diffusion de la série. Le succès de WandaVision tient également grâce aux performances de ses actrices et acteurs, notamment Kathryn Hahn qui est hilarante et Elizabeth Olsen que j’ai trouvé drôle, d’une grande justesse, et touchante.

J’ai écrit cette analyse à chaud après avoir regardé la série. J’ai sûrement oublié pas mal de détails alors n’hésitez pas à me partager vos avis ! À dans deux semaines pour Falcon and The Winter Soldier.

Séries et films Marvel à venir* :
Falcon And The Winter Soldier, le 19 mars 2021
Black Widow, le 5 mai 2021
Loki, le 11 juin 2021
Spider-Man : No Way Home, le 15 Décembre 2021
Doctor Strange And The Multiverse of Madness, le 23 mars 2022

*dates probablement provisoires, à cause de cette satanée COVID19.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s